top of page

OSEZ LE BILAN DE COMPÉTENCES

Qu’est-ce que le bilan de compétences ?

« Le bilan de compétences a pour objet de vous permettre  d’analyser vos compétences professionnelles et personnelles ainsi que vos aptitudes et vos motivations afin de définir votre projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation. »

Ainsi le bilan de compétences a pour but de mettre en avant et de mieux connaitre vos atouts.

De prendre conscience de vos talents et de vos compétences

Clarifier vos priorités pour vous permettre d'explorer de nouvelles pistes

Mettre en place LE plan d'action pour y parvenir

Qu’est-ce que déclenche le besoin d’un bilan de compétences ? 

Le bilan de compétences se fait lorsque vous ressentez le besoin de faire un point sur :

  • Votre parcours professionnel,

  • Sur un projet de formation « art. L.6313-10 du Code du travail »

  • D’identifier vos ressources, votre parcours professionnel, vos intérêts professionnels

  • Vos intérêts personnels et vos facteurs de motivations.

Ce besoin peut arriver à la suite d'évènements personnels tels qu'une naissance, un déménagement, une séparation ou pour des raisons professionnelles imprévues comme un licenciement, un changement de poste, une restructuration de votre entreprise, un burn out.. mais toujours sur un questionnement.

“ Je vais être licencié(e) pour raison économique : qu’est-ce que je vais faire ? ”

“ Je ne supporte plus ce travail où je m’ennuie à mourir : qu’est-ce que je peux faire ? ”

“ Je ne supporte plus mon équipe, je ne peux plus y aller : quoi faire ? ”

“ Je suis au chômage depuis peu et j’en profite pour faire le point. ”

" J’aimerais être rassuré(e) avant de créer mon entreprise

" J’ai besoin de retrouver confiance en moi

" J’aimerais valider l’idée d’un projet ou d’une formation :

Parce ce qu’il est difficile de garder le même emploi pendant toute sa carrière, il arrive un moment dans sa vie professionnelle où l’on a envie de changer de poste ou de métier.

Le monde d’aujourd’hui évolue et nous devons évoluer avec lui.

Les objectifs d’un bilan de compétences

Allez au travail avec plaisir, se sentir mieux, être épanoui dans sa vie professionnelle et de fait personnelle.


Mettre en place des actions pour retrouver de la motivation, de l'envie, de trouver du sens en gardant ses valeurs.


Analyser ses compétences personnelles et professionnelles, 
Avoir un projet professionnel dans un nouveau poste, un nouveau métier, de faire une formation.


Utiliser ses atouts comme un instrument de négociation pour un emploi, une formation ou une évolution de carrière.

"Choisissez un travail que vous aimez, et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie."

 

Confucius

Qui peut bénéficier d’un bilan de compétences ?

Toute personne active, notamment :

  • Les salariés du secteur privé,

  • Les demandeurs d’emploi : la demande doit être faite auprès de Pôle emploi, de l’APEC ou de Cap emploi,

  • Les salariés du secteur public (fonctionnaires, agents non titulaires, etc.) : textes spécifiques mais dans des conditions similaires aux salariés

  • Les travailleurs en situation de handicap

Conditions de réalisation du Bilan de compétences

  • En dehors du temps de travail

Le salarié n’est pas tenu d’en informer son employeur.

 

  • Sur le temps de travail

L’accord de l’employeur est nécessaire et la rémunération est maintenue (consultez à ce propos la fiche proposée sur le site service-public.fr).

 

  • Partiellement sur le temps de travail

Une négociation entre l’employeur et le salarié est nécessaire

Les étapes d’un bilan de compétences

La durée maximale d’un bilan de compétences est de 24 heures, réparties sur 2 à 4 mois : 

Nous vous proposons un accompagnement en fonction de vos besoins et modulable au niveau des heures et du nombre de séances.


16 heures d’entretiens (en séances de 2 heures) et 8 heures de travail et recherches personnelles

Le bilan de compétences se déroule exclusivement en entretiens individuels, la démarche est progressive et basée sur une méthodologie en 3 phases, respectant le Code de Déontologie des bilans de compétences. 
 

1

PHASE DÉCOUVERTE

(sans engagement)

Analyser la demande et votre besoin

Ebaucher un mode d'accompagnement adapter.

Définir et décider ensemble de la durée du bilan.

Fixer les modalités et le calendrier

2

PHASE PRELIMINAIRE

Connaitre votre parcours de vie personnelle et professionnelle en termes de choix d'orientation.

Ecouter et analyser vos attentes et objectifs.

3

PHASE D'INVESTIGATION

Identifier vos traits de personnalités, Recenser et analyser vos compétences, vos capacités, vos motivations et centres d'intérêts.

Mise en place d'une stratégie enquête métier.

Définir un plan d'actions

4

PHASE DE CONCLUSION

Présenter et remettre la synthèse écrite du bilan qui reprend tout son déroulé complété et votre plan d'actions définissant celles réalisées, en court et à mettre en place

5

SUIVI POST BILAN

Entretien à 3 mois afin de faire le point sur la réalisation du projet et mettre en place des actions correctives.

 

Evaluer l'impact du BC à postériori et la durabilité de ses effets à long terme

Déroulement du bilan de compétences, en détail…

  • INFORMATION
    Avant de vous engager dans une démarche de VAE, il est important que vous soyez informé du déroulement de la Vae et de son fonctionnement. La démarche de VAE demande une quantité de travail qui ne doit pas être sous-estimée. Décider d’entreprendre une VAE doit par conséquent être une démarche réfléchie et correspondre à un objectif identifié (personnel ou projet professionnel). Une fois bien informé, vous devez identifier la certification à présenter.
  • ORIENTATION
    Analyse votre projet du point de vue réglementaire et de la certification visée. Les candidats intéressés par l’obtention d’un diplôme de l’Éducation Nationale doivent participer à une réunion obligatoire auprès de l’organisme certificateur en vue de faire valider leurs choix de diplôme.
  • DEMANDE DE RECEVABILITÉ
    Cette demande a pour objectif de vérifier que vous remplissez bien les conditions nécessaires pour présenter votre candidature pour la certification ou le diplôme visé. La demande s’effectue en ligne, à destination du certificateur, au travers d’un formulaire à compléter présentant votre parcours accompagné de pièces justificatives. La décision vous est rendue sous un délai moyen de 2 mois. Si vous avez obtenu la recevabilité, vous pouvez passer à la phase centrale de la démarche qui consiste à la rédaction de votre dossier de validation. ! Remarque : spécificité pour les diplômes de l’éducation nationale : Pour les diplômes de l’éducation nationale, une étude personnalisée est systématiquement proposée par les DAVA. Cette étape qui permet de définir ou de vérifier avec le candidat la bonne orientation de sa démarche fait entièrement partie de la procédure de recevabilité.
  • PRÉPARATION DU DOSSIER DE VALIDATION
    Rédaction du dossier + préparation oral avec jury blanc et/ou mise en situation La rédaction du dossier de validation et la préparation à l’entretien devant le jury de VAE constituent la part centrale de la démarche de VAE. Durant cette phase, vous allez rédiger votre dossier de validation qui représentera entre 50 et 100 pages. Ce dossier doit permettre au jury d’évaluer vos compétences vis-à-vis de ce qui est attendu dans le référentiel de la certification visée. Cette démonstration de vos compétences s’effectue par la présentation détaillée d’activités soigneusement choisies dans votre expérience et permettant d’illustrer le plus précisément et pertinemment possible les activités de votre expérience liées au diplôme faisant appel aux compétences à évaluer. Ce travail de sélection d’activité, de présentation détaillée des activités permettant d’expliquer et au final, de prouver vos compétences, implique un travail de sélection, d’analyse, d’explication et de rédaction qu’il ne faut pas négliger. La rédaction du dossier nécessite un travail régulier durant plusieurs mois. La démarche de VAE est souvent comprise entre 3 mois et 1 an et nécessite d’y consacrer un travail régulier estimé entre 3h et 10h par semaine. Le dossier rédigé doit être envoyé au certificateur qui vous adressera par la suite une convocation pour passer devant le jury de validation. Cet oral, parfois assorti d’une mise en situation, est la dernière étape de votre démarche. Il est donc important de vous y préparer. Un accompagnement par un professionnel de la VAE est possible pour tout candidat qui le souhaite. Cet accompagnement est payant, mais il est le plus souvent entièrement pris en charge dans le cadre de différents types de financements, dépendants de votre situation professionnelle et des dispositifs de financement en cours, notamment au niveau régional.
  • VALIDATION PAR LE JURY
    Le jury aura pour mission de vous évaluer en se basant sur le dossier de validation que vous aurez rédigé mais également sur votre présentation ainsi que sur les réponses que vous apporterez aux questions posées. Le Jury doit évaluer vos compétences au travers du dossier et de l’oral afin d’être en mesure de vous décider de vous attribuer la certification. Le jury s’appuie sur le référentiel de compétences de la certification. Il doit évaluer de manière objective le candidat et n’a pas vocation à vous piéger. A cet effet, une charte du jury VAE, permettant d’homogénéiser les pratiques a été mise en place.
  • SUIVI POST-JURY
    Le jury peut ordonner une validation totale de la demande et attribuer le diplôme concerné, comme il peut ordonner une validation partielle en indiquant les compétences qui font défaut. Dans ce cas, le candidat pourra suivre une formation pour compléter les compétences manquantes ou produire d’autres écrits, comme un mémoire, prouvant ses compétences. Acquérir une expérience professionnelle dans le domaine non validé peut également être une solution pour compléter le dossier. Enfin, le jury peut refuser d’attribuer le diplôme.
  • Identification de vos compétences professionnelles et personnelles susceptible d’être investies dans des situations professionnelles déterminées

  • Avoir une vision claire de votre projet 

  • Reprise de confiance en soi

  • Meilleure connaissance de soi au niveau de sa personnalité, de ses compétences de ses intérêts et de ses motivations

  • Réalisation d’un ou plusieurs projet(s) réalisable(s)

  • Validation d’un ou deux projets avec un minimum une enquête terrain par métier

  • Bilan action 


Les outils du consultant

  • Questionnaire d'introduction

  • Livret d'accompagnement

  • Test de personnalité

  • Questionnaire des valeurs

  • Test entourage (360°)

  • Test professionnel

  • Ressources mise à disposition : liste de sites utiles 
     

RÉSULTATS ATTENDUS

NOS CONSULTANTS en Bilan de compétences

Coachs certifiés en transition de vie et Consultants en bilan de compétence

Riches d’une expérience dans les ressources humaines.

Un accompagnement basé sur l’écoute active, le respect et la bienveillance

Modalité d’évaluation et de suivi 

 

Le bilan de compétences n'est pas un dispositif permettant d'accéder à un diplôme ou une certification.

Cependant, le bilan de compétences permet d'obtenir en dernière séance une synthèse qui a été co-écrite avec le bénéficiaire. Cette synthèse atteste de la réalisation du bilan de compétences.

Tout au long du bilan, le bénéficiaire remplit une attestation de présence.

Un livret est transmis au bénéficiaire dès la première séance et sert de support à chaque séance et qui reste une aide pour la réalisation de la synthèse.

Un point régulier à chaque début et fin de séance est réalisé pour faire le point.

Lors de la dernière séance, un questionnaire de satisfaction est transmis au bénéficiaire.

Au bout de 6 mois, un questionnaire de suivi est transmis. Ce dernier permet de mener le suivi et un réajustement si nécessaire au projet.

 

Le cadre légal

Le bilan de compétences est une démarche individuelle, encadrée juridiquement par la Loi du 31 Décembre 1991 (R.6322-35), la Loi n° 2018-771 du 05 Septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », et donc les articles L6313-1, L 6313-4 et R 6313-4 à R6313- 7 du Code du Travail.


Le bilan permet d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles, ses aptitudes et ses motivations, afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation ou une démarche de Validation des acquis de l’expérience (VAE). Il est mis en œuvre par des professionnels qualifiés qui sont tenus de respecter diverses obligations.


Il n’y a pas de pré-requis pour réaliser un bilan de compétences. Toutefois, lorsque le bilan de compétences est réalisé au titre du plan de développement des compétences (L 6312-1 du Code du Travail) ou dans le cadre d’un congé de reclassement (L 1233-71 du Code du travail), il doit faire l’objet d’une convention écrite conclue entre l’employeur, le salarié et l’organisme prestataire du bilan de compétences.

 

 

En tant que centre de bilan de compétences nous respectons les règles suivantes :

  • Respect du secret professionnel, confidentialité de tous les échanges

  • Respect de la vie privée

  • Pas de communication des résultats à un tiers sauf accord express du bénéficiaire

  • Destruction des documents à l’issue du bilan sauf exception prévue par la législation

 

 

Comment financer son bilan de compétences ?

Le bilan de compétences peut être pris en charge de différente façon :

  • Par votre employeur, si le bilan de compétences est intégré au plan de développement des compétences de l’entreprise ou effectué avant un congé de reclassement

  • Par Pôle Emploi grâce à l’aide individuelle à la formation (AIF) pour les demandeurs d’ emploi

  • Avec votre CPF que vous soyez en activité salariée ou demandeur d’emploi

  • Par votre propre moyen si vous n’êtes éligible à aucune des solutions citées au-dessus

Nous vous accompagnons dans la recherche du financement adapté à votre situation.

Tarifs

DISTANCIEL

1990€

PRÉSENTIEL

2110€

Modalités et délai d’accès 

Pour chaque demande de bilan de compétences, un devis net de taxes est transmis par mail ainsi qu'un programme ou par le biais de l'application mon compte de formation.gouv.fr


Dès que le devis est accepté, la prestation peut démarrer sous un délai de 14 jours calendaires (un mois pour les demandes CSP via pôle emploi).


Par mail vous recevez les documents suivants : une convocation, un livret de suivi (remis pour les présentiels) et un règlement intérieur.

Le bénéficiaire s'engage à payer la prestation selon les modalités de paiement suivantes :

  • Avec son CPF qui aura été validé

  • Personnellement avec un acompte de 30% à la signature du contrat (des modalités de paiement sont possibles)

Des bilans partout en France

En distanciel ou en présentiel, notre équipe présente sur toute la France, vous permettra de faire votre bilan de compétences près de chez vous.

EST CE QUE C'EST FAIT POUR MOI ?       C'EST LE BON MOMENT ?

Ne laissez pas vos questions sans réponses ! 

 

Alors n’hésitez plus et contactez nous pour fixer votre premier rdv gratuit en distanciel !

bottom of page